Fin mars, en plein confinement dû au Coronavirus, Mickaël Bonnami annonce sur Facebook le retour des Playoffs de la photo après un an d’absence.

C’est un concours photo sympathique et gratuit, qui réunit pros et amateurs. Il se démarque par son originalité en proposant plusieurs catégories dont une seule photo sortira vainqueur.

Cette année il y aura 4 catégories: Portrait , Macro, Paysage et Animalier.

J’envisage de participer au concours car, en cette période, ce n’est pas le temps qui manque!

Mais à ma grande surprise, je ne tarde pas à recevoir un message de Mickaël,  me demandant d’être membre du jury pour la catégorie « Animalier ». Une proposition que j’accepte volontiers.

Me voilà juré dans un concours photo! Que les Playoffs de la photo commencent!

Mickaël organise une réunion avec tous les jurés afin de nous expliquer ce qu’il attend de nous. Il y a de beaux noms à mes côtés dans ce jury : Ambre de l’AlPe, jurée référente de la catégorie Paysage,  Mélinda Calame pour le portrait et Thomas Delahaye pour la macro.

Membres du jury des Playoffs de la Photo 2020.

Mickaël BONNAMI

Fondateur des Playoffs de la Photo et membre du jury

Ambre de L’ALPE

Jurée référente « Paysage/Nature »

Mélinda CALAME

Jurée référente « Portrait »

Thomas DELAHAYE

Juré référent « Proxy/Macro »

Chaque juré recevra de nombreuses images. Elles seront numérotées et il devra en sélectionner dix en reportant les numéros dans un tableau et en les accompagnant d’un texte en commentaire. Mickaël retrouvera le nom des participants grâce à ces numéros. Cette démarche vise à garder l’anonymat des photographes auteurs de ces images.

Je reçois mon dossier que je m’empresse d’ouvrir.

Je dois évaluer pas moins de 277 photos dans la catégorie dont je suis juré. Elles sont toutes numérotées de 1 à 277. A la fin, il ne devra en rester que 10.

Dans un premier temps, j’écarte les photos hors thème, les photos ayant un encadrement ou une signature afin que les règles du concours soient respectées.

Puis je regarde une deuxième fois l’ensemble des photos, à l’aide de mon logiciel photo (Lightroom) et j’attribue des notes aux images.  Je décide d’attribuer une étoile aux photos qui m’interpellent et cinq étoiles aux photos que je tiens absolument à sélectionner.  Cela me permet de faire une première sélection très large. 

Le lendemain, Mickaël me tire du lit de bonne heure en cette période de confinement… Nous avons rendez-vous en visio-conférence pour évoquer ma sélection. Je lui fais part de mes impressions et il me donne les siennes. Cela me conforte dans mon jugement, nous avons des photos identiques dans notre top 10. Durant une heure, nous discutons de nos sélections dans la bonne humeur. Nous échangeons longuement sur certaines photos.

« – Pourquoi as tu écarté celle ci ?
– Parce qu’il y a ce petit détail qui me dérange.
  Ah oui, mince, je ne vois que ça maintenant! »…

Notre entretien terminé, Mickaël me laisse encore du temps pour valider ma sélection que je ferai à l’écrit dans l’ordre de mes préférences. L’ordre est primordial car seules les quatre premières photos de mon top 10 participeront aux phases finales.

Départager ces images n’est pas une mince affaire…

Je commence pourtant à rédiger les commentaires.

Les photos sont sublimes et toutes inspirantes alors l’écriture des commentaires se fait naturelement. Au final, il n’y avait pas de raison d’avoir peur!

Plus le choix… Je dois me décider sur l’ordre de mon top 10. Une montagne avec une jolie silhouette, un portrait de renard aux yeux envoûtants, des lumières comme j’aimerais en voir derrière mon objectif… C’est délicat mais je valide ma décision. J’envoie la liste avec les commentaires correspondants.

Mardi 14 avril, nous sommes l’avant veille du résultat pour les participants, Mickaël m’envoie le lien du site des Playoffs de la photo où seront indiqués les résultats. Je dois vérifier si les commentaires sont biens notifiés sur les bonnes photos. C’est à ce moment là que je découvre les noms des photographes de ma sélection.

J’ai également l’immense plaisir d’admirer les images des autres catégories en avant-première.

Mon choix de Top 10 pour la catégorie “Animalier”

Photo numéro 1

Photo de  Benjamin IGNACE. / www.bigcaptures.comFacebook / Instagram

“Une magnifique image ! Associée aux croisements des lignes au centre de l’image, la montagne qui s’aligne sur l’horizon donne une force supplémentaire à cette image. La jolie silhouette de l’animal est vraiment placée où il le faut ! Elle vient donner de la légèreté et une dynamique intéressante en se détachant du rocher, le tout avec un traitement bien contrasté.”

Photo numéro 2

Photo de Bastien JUIF. / www.bastienjuif.com / Facebook / Instagram

Une magnifique capture d’un instant naturel ! Le fond, clair et uni, fait ressortir cette jolie action de nourrissage. La photo a été prise au bon moment et la scène est vraiment parfaite ! Avec en plus une construction dynamique qui nous oriente inévitablement vers cette hirondelle qui vient nourrir ses petits.

Photo numéro 3

Photo de  Christelle DEBARNOT. / Facebook / Instagram

Un superbe portrait ! Nos yeux se plongent dans ce regard, qui semble surpris ou curieux. On ressent vraiment l’émotion de cette image instantanée. L’espace à l’avant de l’image offre une part de mystère. Va t-il s’échapper ? Va t-il s’approcher d’avantage ?

On peut aussi imaginer que c’est une représentation de la distance entre l’homme et le monde sauvage.

Photo numéro 4

Photo de Christophe BLANCHY. / www.christopheblanchy.frFacebook / Instagram

Je retiens surtout une lumière à couper le souffle, avec deux cerfs positionnés de façon idéale. Un des cerfs brame et on peut même imaginer qu’un combat est proche. On ressent vraiment la force de ces animaux. Ce qui entre en contradiction avec la douceur donnée par l’ambiance générale de cette image.

Photo numéro 5

Photo de  Leslie DEHAIT. / Instagram

Cette photographie est l’illustration parfaite de l’opposition entre la puissance et la beauté. Un ciel chargé qui présage de l’orage, contrastant avec l’horizon blanc et la brume devant cette montagne noire. De même, on ressent une opposition entre la puissance du cerf, face à la beauté des biches.

Photo numéro 6

Photo de  Jerome MOUTRILLE. / www.jerome-moutrille.com / Instagram

La magie de la neige et de ses forts contrastes. C’est un style de traitement qu’on retrouve chez de grands photographes. Mais ce que je retiens le plus, c’est l’attitude de ce coyote qui rend cette image poétique. On peut tout aussi bien imaginer qu’il se réveille ou qu’il va s’endormir dans cet univers pur.

Photo numéro 7

Photo de  Marlène PIRAUD. Facebook / Instagram

Une jolie ambiance sombre et mystérieuse ! Avec une petite trouée de lumière où l’on voit clairement la tête de l’écureuil ! L’œil distingue bien son corps malgré l’obscurité. Une image d’une grande tendresse.

Photo numéro 8

Photo de Guillaume PAULIGNAN. / www.guillaumepaulignant.frFacebook / Instagram

Une lumière de rêve pour cette image dorée. On ressent la démarche artistique du photographe, avec une prise de vue au ras de l’eau afin de nous offrir ce sublime cliché.

Photo numéro 9

Photo de  Mathieu AUSANNEAU. / www.mathieuausanneau.comFacebook / InstagramFlickr

Un superbe instant, avec une jolie lumière qui donne du relief à cette image. Le pic noir est idéalement positionné et sa posture est vraiment irréprochable. Je pense qu’un cadrage à la verticale aurait donné plus de force à cette sublime image.

Photo numéro 10

Photo de  Sébastien MARGO. / Facebook / InstagramFlickr

Une très belle photographie d’une chevrette qui se détache bien sur l’horizon. Une jolie gestion du contre-jour, tout en gardant des détails sur le sol. Sans compter ce ciel chargé, mais pas trop. Le regard se dirige vers l’arrière, ce qui donne un côté dramatique. On se demande si elle regarde l’orage arriver ou un danger ? Cette photo procure une jolie émotion.

Jeudi 16 avril, les participants découvrent les résultats et ce matin, je me réveille avec des remerciements dans ma messagerie. C’est un immense plaisir de lire le message d’un des photographes qui a fini dans mon top 10 et qui me remercie pour le commentaire que j’ai attribué à sa photo, malgré le fait que je ne l’ai pas choisi pour participer aux phases finales.

Les votes commencent immédiatement pour le 8 ème de finale, pour le public et les participants. Pour clôturer ce 8 ème de finale, on participe de nouveau à une visio-conférence avec l’ensemble des membres du jury, afin de procéder aux votes qui seront comptabilisés à la hauteur de 50% avec ceux des votants (par mail et sur Instagram). Nous sommes enregistrés pour permettre une diffusion sur Youtube par la suite. L’ambiance est bon enfant. Nous ferons de même pour les phases suivantes.

Vidéo du Vote du jury pour les 1/8ème de finale.

La vidéo de présentation des photographes et celles des autres votes sont disponnible sur la chaîne Youtube de Mickaël.

Jeudi 23 avril, arrive la dernière visio-conférence, dans quelques minutes un vainqueur sera désigné. La photo classée numéro 1 de mon top 10 finira à la deuxième place derrière une photo de paysage tout simplement sublime. Un magnifique orage supercellulaire photographié par Frédéric Couziner.

Photo Gagnante du Concours des Playoffs de la Photo 2020

Photo de: Frédéric COUZINIER / www.lumieresdenature.fr  / Facebook  / Instagram

Je suis vraiment content de cette expérience de juré et fier des photos sélectionnées, il y avait vraiment du beau travail.

Le mot de la fin sera tout naturellement adressé à Mickaël que je remercie pour sa confiance et pour sa sympathie.

Pour suivre l’actualité des Playoffs de la Photo et pourquoi pas participer à ce concours lors d’une prochaine édition.

Vous pouvez vous rendre sur le site et vous y inscrire.

Défiler vers le haut