Thomas Nazaret Photographie

Animaux sauvages et de compagnie

Cette forêt-là, je l’avais maintes fois arpentée,
Poursuivant un rêve,
Encore insaisissable.
Des traces et des ombres furtives,
Pour seules compagnes de ma solitude.
Je ne le savais pas encore,
Mais, ce n’était plus un simple tapis de feuilles,
Que je foulais ce matin,
Mais, le sol d’un véritable Royaume.
Ça n’était plus un moment banal,
Mais, le prémisse d’une rencontre avec le sacré.
Le silence habituel fût brutalement congédié,
Remplacé par des bruits de joute et de convoitise.
Ici, nulle armure étincelante,
Les combattants n’étaient que poils hérissés et yeux révulsés,
Que souffles courts et rage de l’emporter.
Mon cœur se mit à l’unisson de la lutte et ses battements sourds se mêlèrent aux chocs des épées de bois.
Toute la forêt s’était figée
Suspendue à l’issue de la bataille.
Soudain, le silence rompit les hostilités et reprit ses droits.
Je n’eus pas le temps de reprendre mes esprits,
Qu’une onde frissonnante parcourut mon échine.
Le vainqueur du jour se dressait face à moi
Plongeant son regard de jais
Dans mes yeux livides.
Le roi des lieux accepterait-il mon insolence à son rang?
L’homme avait perdu de son aplomb
L’animal avait gagné en superbe.
Ici, le règne était primal
Et le triomphe sauvage.
La gorge déployée finit par accoucher d’un son rauque et puissant,
Imposant sa domination.
Alors, de crainte et de respect
Me voilà à m’incliner,
Humble et reconnaissant
Témoin du spectacle du Vivant.
Le seigneur s’en est allé
Comme par magie, discrètement.
Me voilà redevenu seul et nu
Mais, riche d’avoir vécu mon rêve,
Le regard encore étincelant
D’un trésor pour l’éternité

Texte de Dominique MEYER (natureenpoesie)

Suivre natureenpoesie sur Instagram

Après avoir connu Dominique sur Instagram, Je lui ai envoyé une photo de ma rencontre avec le roi de la forêt. Je lui ai expliqué l’ambiance vécue, mes émotions et il en a fait un texte.
Dominique à la passion d’écrire, que je n’ai pas. Alors si toi aussi tu as cette passion et que tu aimerais qu’on  partage un article  sur ce blog alors tu peux me contacter et on en discutera.

Un grand merci à Dominique (natureenpoesie) qui a parfaitement retranscrit l’ambiance de ce merveilleux souvenir.

Défiler vers le haut